Voici comment fonctionne un rachat de crédit immobilier

En France comme dans de nombreux pays du monde, le crédit immobilier est l’un des éléments clés de l’investissement immobilier.

Il permet à toutes les personnes de financer leurs différents travaux lorsqu’elles sont à court de liquidités. Alors, quelles sont les options pour racheter un crédit immobilier ? Nous vous en disons un peu plus.

A découvrir également : C'est quoi les charges locatives ?

Définition et fonctionnement d’un rachat de crédit immobilier ?

Le rachat de crédits, également appelé regroupement, est le rachat d’un ou plusieurs crédits existants. Ces crédits sont contractés auprès d’un ou plusieurs prêteurs afin de bénéficier de meilleures conditions de remboursement.

Si vous souscrivez un seul prêt, vous n’aurez qu’une seule mensualité à payer. Le rachat est une solution financière personnalisée qui vous permet de revoir, assainir et simplifier la gestion de votre budget. Il vous donne de nouvelles marges de manœuvre dans votre vie quotidienne et dans vos emprunts.

Lire également : C'est quoi une SCI de location ?

Pour un rachat de crédit immobilier, l’intérêt sera de regrouper les prêts immobiliers en cours pour réduire les mensualités.

Ceci pour mieux profiter des revenus fonciers, dans le cas d’un investissement locatif par exemple. Dans ce type de prêt, c’est votre bien immobilier qui va servir de garantie, appelée garantie hypothécaire.

En effet, l’organisme créancier se protège en indiquant qu’en cas de défaut de remboursement, il saisira et revendra le bien.

Toutefois, cette garantie hypothécaire n’est pas vraiment représentative de la valeur de votre bien. C’est ce qu’on appelle la quotité hypothécaire.

Elle correspond à environ 80 % de la valeur estimée du bien. Par conséquent, la capacité d’emprunt du demandeur de rachat de crédit suit le même processus.

Points clés à vérifier avant d’effectuer un rachat de crédit immobilier

Vous trouverez ici les points clés à vérifier avant de réaliser une opération de rachat de votre crédit immobilier :

  • Tout d’abord, il est indispensable que la durée restante du prêt en cours soit supérieure à la durée écoulée.
  • Les prêts éligibles doivent avoir une durée de vie assez longue. C’est en effet durant les premières années que la majorité des intérêts sont payés.
  • Le montant du capital restant dû doit être important.
  • L’écart entre le taux actuel et le nouveau taux doit être d’au moins 1 point.

Enfin, la renégociation d’un prêt est une opération assez longue à mettre en œuvre qui doit être soigneusement planifiée.

Il est important de se rappeler que le rachat d’un prêt a un effet sur le long terme. Vous devez donc attendre un certain temps pour que la différence de taux vous fasse faire des économies.

Par ailleurs, il est rentable de renégocier votre prêt hypothécaire uniquement si vous avez l’intention de conserver votre bien immobilier pendant une longue période.

Il est inutile de racheter votre prêt si vous envisagez de déménager dans les 2 ans. Car les nouveaux taux n’auraient pas le temps de faire effet.

à voir