Comment aider une personne en deuil périnatal ?

Une période de deuil est un moment vraiment difficile à gérer. La douleur est encore plus grande quand ce sont des parents qui doivent souffrir de la mort de leur bébé. Heureusement, certains psychologues ont réfléchi sur la question afin d’aider les proches à trouver les bons moyens pour assister une personne en deuil périnatal. On vous en parle à travers cet article.

Assister la personne

Généralement, pour les parents, les bébés représentent un proche complice à qui ils racontent sans attendre de réponses beaucoup de choses. La disparition subite du bébé crée un vide émotionnel, mais d’abord un vide physique. Si vous voulez aider une personne en deuil périnatal, la première chose est de lui offrir une écoute intemporelle. Ne vous attendez pas à ce qu’elle dise forcément des choses cohérentes. Cette attitude lui permettra de ressaisir progressivement et de revenir à la réalité en réduisant sa douleur.

A découvrir également : Comment calculer APL pour 2022 ?

A un moment ou un autre, cette personne pourrait s’empêcher de vous dire tout ce qu’elle pense. Cependant, elle doit se libérer entièrement pour faire passer la douleur. Offrez-lui donc un carnet de deuil, c’est une très bonne idée. Un carnet de deuil est le meilleur moyen de faire ressortir le chagrin d’un deuil. Vous lui donnez ainsi l’opportunité de raconter ses souvenirs et de vider ses ressentis. Quand elle sera seule et que l’envie d’avoir son bébé lui viendra, la lecture des pages de ce carnet lui fera un énorme bien. Ce moyen de gestion de l’émotion convient très bien aux personnes fortes qui n’aiment pas se laisser aller en présence des autres.

Porter de l’intérêt pour le bébé

La personne en deuil a besoin d’attention, et si vous lui montrez que vous portez d’intérêt pour la perte observée, elle serait heureuse. Pour cela, vous pouvez discuter régulièrement des jouets du bébé avec elle. Quand elle essaie de vous parler du bébé, n’essayez pas de l’en dissuader. De petits mots d’amour par moment, ne sauront qu’être un bon soutient moral.

A voir aussi : Comment déclarer une colocation à la CAF ?

Accompagnez, la personne en deuil dans l’organisation des obsèques. C’est un geste très efficace pour aider à passer cette période difficile. La personne se sentira moins seule face à la situation. Vous pouvez par exemple, apporter une aide financière ou être présent pour aider dans la bonne marche des choses. Même après, la période qui suit l’enterrement vous pouvez être de bonne compagnie dans les aller-retours au cimetière.

Eviter l’emploi de certains mots en sa présence

Les mots peuvent servir de réconforts aussi bien que les gestes. Cependant, certains mots mal utilisés peuvent avoir un impact réel. De ce fait, il est recommandé d’éviter des expressions qui rappellent que le bébé n’a vécu que très peu. Autrement, vous devez à tout prix éviter de minimiser la douleur du parent.

C’est une très mauvaise idée de rappeler aux parents qu’ils n’avaient pas passé du temps avec leur enfant. Ceci n’est d’abord pas vrai pour un parent, et est très blessant. Un parent prépare la venue de son bébé et l’aime bien au-delà de sa propre personne. Évitez également de trouver des raisons pour expliquer la mort du bébé.

à voir

Comment attirer des clients à volonté ?

L’apport des clients est nécessaire pour le développement d’une entreprise. Cependant, ces derniers sont parfois difficiles à convaincre. C’est ce qui justifie le fait que ...